Thermomètre de cuisson Wifi Inkbird IBBQ-4T pour barbecue ou fou

Classé dans : Appareil cuisine | 0

Quand la passion du barbecue vous prend, la précision de la température de cuisson devient importante….primordiale même. J’avais commencé par une double sonde Inkbird IBT-2X à 30 euros. Pour le prix, on ne se plaindra pas. 


 

Mais, deux aspects me gênaient avec cette sonde. Le premier, c’est le protocole de communication BlueTooth. Ce protocole fonctionne bien quand les appareils se trouvent à proximité. Mais, une fois qu’il y a un ou deux murs entre eux, la connection se perd. Le second aspect gênant a, lui, trait aux deux piles que nécessitait la Inkbird IBT-2X. Quand on utilise la sonde pour des cuissons longues (de plusieurs heures), comme pour cuire le pulled pork (effilochée de porc), les piles s’usent à une vitesse incroyable. Il fallait quasiment des piles neuves toutes les deux cuisson

Alors je suis parti pour le modèle Inkbird IBBQ-4T qui est Wifi et qui intègre une batterie rechargeable. Bien entendu, le prix n’est plus le même

Quelques points forts de la sonde IBBQ-4T

La Inkbird IBBQ-4T fonctionne en mode Cloud. C’est donc là qu’elle envoie ses mesures et c’est là que l’application smartphone va les rechercher pour les afficher. Cela permet donc de suivre la cuisson partout, que ce soit dans la maison ou même en dehors de chez soi.

Alors que le modèle IBT-2X gérait deux sondes de mesure de température, la IBBQ-4T en gère quatre.

Le thermomètre, aimantée, se colle facilement sur les surface métallique.

IMG_7693

Enfin l’application smartphone, Inkbird Pro, permet la configuration d’alarmes et le suivi permanent de l’évolution des mesures.

Le package

Le package de la sonde IBBQ-4T est assez qualitatif. On regrettera par contre l’absence de transformateur pour recharger la sonde, Inkbird ne fournissant que le cable USB. Il faudra donc réutiliser son chargeur de téléphone ou le port USB d’un PC/Mac.

IMG_7694

L’installation de la Inkbird IBBQ-4T

Alors que la sonde Inkbird IBT-2X fonctionnait avec l’application BBQ go, la sonde IBBQ-4T fonctionne avec une autre application : InkBird Pro. J’aime bien le terme “Pro”, cela laisse supposer plein de fonctionnalités en plus 🙂

IMG_7691

La première chose consiste à installer l’application, de façon classique en créant un compte.

IMG_7692

Vient ensuite la procédure la plus délicate : l’appareillage entre la sonde IBBQ-4T et l’application smartphone. Sur papier, ca paraît encore assez simple:

Thermometre-Inkbird-IBBQ-4T-installation-1

En pratique, j’ai du essayer au moins dix fois, en mode “SmartConfig” et en mode “AP”. J’étais prêt à abandonner et à retourner le produit quand, par miracle, la dernière tentative a fonctionné. Je n’ai pourtant rien fait de plus ou de moins que précédemment. L’installation peut donc être très capricieuse et l’on est content quand on franchit la ligne d’arrivée.

IMG_7711

La sonde Inkbird IBBQ-4T, prise isolément

Même sans smartphone, la sonde remplit son usage de mesurer les températures. Une fois allumée, elle affiche, en permanence, les mesures de ses quatres sondes. C’est un avantage certain par rapport à certains concurrents (comme les sondes d’entrée de gamme de Weber) car cela permet de les utiliser sans devoir allumer et connecter son smartphone. 

S’il y a des personnes moins “geek” à la maison (et non, ne me faites pas dire que c’est un propos sexiste : je n’ai cité aucun genre), ils seront content de pouvoir l’utiliser comme n’importe quel objet non connecté. Mais, dans ce cadre d’utilisation, elles perdront les fonctionnalités plus poussées comme la définition d’alarmes.

IMG_7696

Les fonctionnalités de l’application InkBird Pro

L’application InkBird Pro offre plusieurs fonctionnalités : 

– surveillance de la température en temps réel.

– programmation de température de cuisson

– réglage de minuterie

Dans l’écran principal (Ecran 1 ci-dessous), on lit les températures en temps réel. Quand on appuie sur l’icône de la IBBQ-4T, on obtient l’accès à toute une série d’informations sur les sondes (Ecran 2). Si la cuisson est en cours, on peut cliquer sur l’icône en forme de graphique (Ecran 2) et avoir un graphique avec les températures en fonction du temps (Ecran 3). Sur l’écran 2, on a également une icône en forme d’horloge qui, une fois que l’on appuie dessus, permet de régler un minuteur (Ecran 4).

Inkbird-Pro-1

Toujours sur l’écran 2 ci-dessous, on a une icône thermomètre. C’est là qu’on définit les alertes pour les températures de cuisson ainsi que les modes de cuisson.

Si la sonde est insérée dans une viande ou poisson, on peut choisir le type de viande (en haut de l’écran 1 ci-dessous) et conserver la température de cuisson ou bien en définir une autre (“Autodéfinir”). Parfois, la sonde peut-être utilisée pour surveiller la température du barbecue en lui-même. En ce cas, on choisit par exemple le préréglages “BBQ Standard” (en haut de l’écran 3 ci-dessous) et on peut définir une température minimale et une température maximale. Cela permet d’avoir une alerte, sur le smartphone et un bip sur la sonde elle-même, lorsque le barbecue quitte cette plage de température (s’il s’éteint ou s’il s’emballe).

Inkbird-Pro-2

Du pulled Pork

En pratique, j’ai pu suivre la cuisson d’une épaule de porc pendant des heures.

IMG_7746

J’ai placé deux sondes :

  • la première pour mesurer la température intérieure du barbecue 
  • la seconde, à coeur, pour suivre la cuisson de l’épaule de porc. Sur cette dernière, une alarme a été définie à 73 degrés (température à laquelle on arrête la première cuisson pour emballer la viande dans de l’aluminium avec du jus de pomme, avant de repartir pour une cuisson finale jusqu’à 88 degrés)

IMG_7751

 

Le graphique permet de suivre l’évolution de la température dans le temps

IMG_7752

Ce qui est par contre dommage, c’est de ne pas pouvoir avoir l’intégralité du graphique. L’application InkBird Pro ne gère pas le mode paysage et n’affiche donc, en mode portrait, que 1h15 à la fois.

L’interconnectivité de Inkbird

Ce qui pose problème avec cette sonde Inkbird IBBQ-4T, comme d’ailleurs avec quasiment toutes les autres sondes pour barbecue/four (de Inkbird ou des autres marques), c’est son isolement. 

A ce jour, elle ne se connecte pas aux assistants vocaux (Google Home / Amazon Alexa / …). C’est dommage car j’aurais bien aimé que les assistants me préviennent quand c’est cuit, tout comme ils le font par exemple quand quelqu’un sonne à la porte.

De la même manière, la sonde Inkbird IBBQ-4T n’est pas intégrée dans la plupart des box domotiques.

Sauf que, pour Jeedom (entre autre), il y a quand même un moyen détourné pour intégrer la sonde Inkbird IBBQ-4T. J’avais récemment installé le plugin wifilightV2 (de bcaro) pour gérer mes équipements Meross et je l’avais ensuite utilisé amener dans Jeedom un diffuseur d’huiles essentielles Maxcio

Screen Shot 2021-10-19 at 19.28.22

Ce plugin payant (mais il vaut son prix) permet de gérer les appareils d’une grande quantité de fournisseurs, en ce inclus Tuya / SmartLife. L’utilisation du plugin est assez technique, on peut même dire compliquée car il faut parvenir à récupérer au préalable deux paramètres : la localkey et le devid. Et ces deux paramètres sont souvent bien masqués.

Pour ce faire, et sous un PC Windows 10 (il n’existe pas de solution à partir d’un MAC), j’ai suivi les recommandations de cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=YKvGYXw-_cE, que j’ai toutefois un peu adaptées puisque, ici, ce n’est pas Tuya mais Inkbird. Il faut donc:

  • installer un émulateur Android (BlueStack). Je ne suis pas parvenu à mes fins avec la dernière version et j’ai dû installer la version 4.2.8 (comme dans la vidéo)
  • installer, dans BlueStack, l’application Inkbird Pro. Attention à prendre la version 2.85 et pas la dernière version. A partir de la version 3, cela ne fonctionne plus de la même manière et je ne suis jamais parvenu à retrouver la local key ou le devid dans les fichiers.
  • une fois qu’on a installé et émulé InkBird Pro dans BlueStack, extraire le fichier preferences_global_keyeu1620060089838HAYSv.xml avec un troisième outil : BSTweaker (la dernière version, 6.8.1 beta, a fonctionné)
  • retrouver dans ce fichier les deux paramètres requis : la “localKey” (que l’on doit introduire dans le champ “jeton” du plugin wifilightv2) et le “devId” (que l’on doit introduire dans le champ “identifiant du plugin wifilightv2)

Avec ces deux paramètres, on peut ajouter un objet compatible Tuya V3 dans le plugin wifilightv2 en prenant, comme configuration :

  • l’adresse IP de la sonde Inkbird IBBQ-4T, ayant au préalable configuré le routeur pour que l’adresse IP soit fixe
  • “Tuya Smart Life compatible V3” comme type de périphérique
  • “Personnalisé” comme sous-type
  • la localKey et le devId récupérés ci-dessus
  • Cocher le mode inclusion

Screen Shot 2021-10-30 at 10.48.38

Screen Shot 2021-10-30 at 10.49.26

Après avoir sauvegardé ce nouvel équipement, le mode inclusion est déclenché. Il faut alors utiliser l’application Inkbird Pro et faire autant de manipulation que possible, ayant bien pris soin d’avoir branché les quatre sondes. Le mode inclusion va repérer les trames qui passent et va créer les commandes en fonction.

On peut ensuite analyser ce que l’on a obtenu, dans le dashboard, et on voit que des informations et des actions sont remontées dans Jeedom.

Screen Shot 2021-10-30 at 10.57.04

Il me reste encore à comprendre comment fonctionne tout cela et ce qui se cache derrière les numéros DPS…. 

Sur un forum de Home Assistant, j’ai récupéré ces informations:

  • DPS 1 : power
  • DPS 19 : c/f pour Celius ou Farenheit
  • DPS 101 : 0-100 pour le pourcentage de batterie 
  • DPS 102 : 0,30,3601 pour le temps restant du timer en secondes
  • DPS 104 : True/false pour le son de l’alarme
  • DPS 107 : température en Farenheit de la sonde 1
  • DPS 108 : température en Farenheit de la sonde 2
  • DPS 109 : température en Farenheit de la sonde 3
  • DPS 110 : température en Farenheit de la sonde 4
  • DPS 111: bitmask servant à savoir quelle sonde est active. Voici comment cela fonctionne

Eg.
111 returns 3
15 – 3 = 12
12 decimal = 1100 binary
Reverse it = 0011
0011 = Probe1 off, probe2 off, probe3 on, probe4 on

  • DPS 112:  pour la force du signal wifi

 

Je continue ce travail et je posterai ici quand j’en saurai plus. Mais une chose est sûre : on peut remonter les informations de la sonde Inkbird IBBQ-4T dans Jeedom ! 

Conclusions

La Inkbird IBBQ-4T est une sonde Wifi assez efficace et intéressante. Son prix n’est pas négligeable mais elle fait du bon boulot. Dommage qu’elle ne soit intégrable dans aucuns assistants vocaux.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.