Onduleur Eaton Ellipse Pro et NAS Synology

Classé dans : Box domotique | 0

Cela fait plusieurs fois qu’une coupure électrique inopinée provoque des secteurs défectueux sur mon NAS Synology. A tel point que j’ai déjà dû changer trois des cinq disques de la configuration RAID5 en quatre années d’utilisation. A plus de 100 euros le disque, cela fait râler, surtout lorsque la garantie est dépassée. Et je ne parle même pas des données perdues quand des fichiers sont en cours d’écriture lorsque la coupure se produit.

Alors j’ai décidé de protéger mon installation domotique des aléas électriques en plaçant un onduleur. Un onduleur, aussi appelé parfois UPS (Uninterruptible Power Supply) ou encore ASI (Alimentation Statique sans Interruption), est un appareil qui se branche entre l’alimentation électrique et les appareils à protéger. Comme les onduleurs sont équipés de batteries, ces dernières assurent entre autres la continuité de l’alimentation électrique en cas de coupure d’électricité.

Les trois types d’onduleur

On distingue trois grandes catégories d’onduleur :

Onduleur Off Line. C’est la technologie d’entrée de gamme en ce sens qu’elle est la moins chère mais aussi celle qui protège le moins. Les onduleurs Off Line ressemblent en général à de grosses multiprises. Ils sont alimentés via le secteur. L’onduleur n’entre en action que lorsqu’il détecte une panne de courant ou une forte baisse de tension. Il y a donc un petit temps de basculement (en général < 6ms), ce qui rend ce type d’onduleur peu approprié pour les appareils sensibles au micro-coupures comme les NAS. Mais il convient bien pour protéger un ordinateur par exemple. Ce type d’onduleur ne protège que d’un seul des six défauts électriques : la coupure de courant.

Line interactive : Par rapport à un onduleur Off Line, de l’intelligence est ajoutée au niveau de l’onduleur afin d’analyser la tension d’entrée et la filtrer. Cela permet d’éliminer une partie des parasites. Le temps de réaction est de moins de 2 ms, ce qui fait qu’il est conseillé pour les NAS. Ce type d’onduleur protège de cinq des six défauts électriques : la coupure de courant, les chutes de tension, les surtensions (dont celles dues à la foudre), les pics et les bruits

On Line : Le courant et la tension ne sont plus fournis directement par le secteur. C’est l’onduleur, via sa batterie, qui assure en permanence l’alimentation et garantit par conséquent une tension constante et l’absence de parasites. On les réserve en général pour les appareils importants et sensibles comme les serveurs, les routeurs, les modems,….Il n’y a aucun temps de latence. Ce type d’onduleur protège des six défauts électriques : la coupure de courant, les chutes de tension, les surtensions (dont celles dues à la foudre), les pics, les bruits et les distorsions.

Le choix de la marque d’onduleur

On trouve beaucoup de marques d’onduleurs, surtout sur Amazon. Presque toutes les mois, une nouvelle marque apparaît…et une autre disparaît. 

Je préfère donc me tourner vers des marques fiables, stables et établies depuis longtemps. Un consensus semble se dégager sur internet autour des marque APC et Eaton. Après avoir hésité entre les deux, j’ai opté pour Eaton car, sur les modèles analysés, les batteries pouvaient être changées, ce qui est un avantage quand on sait que leur durée de vie est limitée à quelques années. 

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Batterie

Le choix du modèle : Eaton Ellipse Pro 650

Le top du top des onduleurs est bien évidemment l’onduleur “On Line”. Mais le budget, plusieurs centaines d’euros, est dissuasif. Pour un usage “domestique” et pour ne protéger qu’un NAS et quelques routeurs/modems/switch, un onduleur de type “Line Interactive” sera assurément le meilleur rapport qualité-prix. Ce type d’onduleur se trouve en effet à partir de 150 euros chez Eaton et il protège déjà de cinq des six défaillances électriques.

L’Eaton Ellipse Pro

Mon choix s’est porté vers la gamme Eaton Ellipse Pro. J’hésitais avec la gamme Eaton Ellipse Eco mas cette dernière, moins chère, est de type “Off Line” et non “Line Interactive”.

Pour choisir ensuite le modèle dans cette gamme, il faut se baser sur la puissance de sortie de l’onduleur. Au plus cette dernière sera élevée, au plus on pourra protéger d’appareils ou bien, au plus l’appareil sera protégé longtemps. Il faut additionner les puissances de consommation des appareils que l’on souhaite protéger et, par sécurité, ajouter 50% (on parle parfois de diviser par 0,66 la somme calculée, ce qui revient plus ou moins au même). Mon armoire réseau consommant, NAS inclut, 130W, le modèle d’entrée de gamme Eaton Ellipse Pro 650 et sa puissance de 400W étaient suffisants  

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Modeles-Puissance

Avec un tel onduleur, toute mon armoire réseau peut fonctionner un quart d’heure et, si le courant ne revient pas entre temps, le NAS aura eu tout le temps nécessaire pour s’arrêter en toute sécurité (ce qui sera expliqué plus loin dans cet article).

Les prises de courant

L’Eaton Ellipse Pro dispose de quatre prises de courant en sortie avec un système maître – esclave pour économiser l’énergie comme l’explique la documentation : 

Afin de limiter la consommation d’énergie des périphériques (scanner, imprimante) en mode veille, Ellipse PRO est muni de prises EcoControl dépendantes de la prise Master. Quand l’application principale alimentée par la prise Master (ordinateur) est arrêtée, les prises EcoControl sont automatiquement désactivées et les périphériques s’arrêtent.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Arriere

C’est une fonctionnalité qui peut être sympa dans le cas où on protège un ordinateur et ses périphériques. Elle sera par contre inutile pour protéger une armoire réseau avec un NAS.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Cablage

D’autres points d’attention

Il faut faire attention au type de prise. Pour chaque modèle d’onduleur, on retrouve souvent une version avec prises FR (rondes) et une version avec prises IEC (rectangulaires).

Certains modèles, comme ce Eaton Ellipse Pro 650, permettent également de protéger d’autres signaux. On voit, ici, une entrée et une sortie RJ45 permettant de protéger la tension du signal en provenance du modem/routeur/box du fournisseur internet. La foudre peut en effet se propager par là aussi.

Quand on souhaite protéger un NAS, la présence d’un port USB sur l’onduleur est primordial. Ce dernier permet à l’onduleur d’envoyer des informations sur son statut. Mais, plus important encore, cela permet à l’onduleur d’envoyer un signal d’extinction à l’appareil qui est relié à ce port USB. Dans le cas d’un NAS Synology, ce signal lui donnera du temps pour enregistrer les données et démonter les volumes, passant alors en mode sans échec et pouvant s’arrêter sans risques.

La configuration de l’onduleur Eaton Ellipse Pro dans un NAS Synology

L’activation UPS

Sur le NAS Synology, on configure l’onduleur dans Control Panel / Hardware & Power / UPS. Si, en rouge en bas de l’écran, figure la mention “No UPS is connected”, cela signifie qu’il y a un problème de connexion du port USB ou un problème d’incompatibilité entre le NAS et l’onduleur.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-No-UPS

Eaton Ellipse Pro et Synology fonctionnent à merveille ensemble comme on le constate une fois le raccordement fait via le port USB : “UPS has been connected. You can enable UPS support.”

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-UPS

Le paramétrage

Pour activer la protection du NAS Synology par l’onduleur, la procédure est la suivante : 

  • Dans l’onglet “UPS”, cocher “Enable UPS Support”  
  • Sélectionner le moment où le NAS Synology doit passer en mode sans échec après une panne de courant. Le paramètre par défaut ,”Until low battery”, conviendra dans la plupart des cas puisque cela permettra au NAS de continuer à fonctionner en cas de coupure de courant de courte durée. On peut toutefois remplacer cette valeur par défaut et spécifier une durée en minutes.
  • Cocher “Shut down UPS when the system enters Safe Mode”. Le NAS Synology envoie alors un signal d’arrêt à l’onduleur. Ce dernier s’éteint et, selon le modèle, se rallumera automatiquement une fois la panne de courant terminée. Dans ce cas, le NAS Synology s’arrêtera aussi immédiatement car il ne sera plus alimenté.

Dans Control Panel / Hardware & Power / General, il est recommandé de cocher la case “Restart automatically when power supply issue is fixed”. Cela permettra alors au NAS de redémarrer quand la panne de courant sera terminée et que l’onduleur redémarrera.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Restart

Le NAS Synology peut lire les informations sur l’onduleur

En cliquant sur le bouton “Device Information”, le NAS Synology affiche les informations à propos de l’onduleur qui le protège. L’onduleur fournit une estimation du temps pendant lequel il pourra continuer à alimenter les appareils. Ici, on lit que c’est environ 658 secondes, soit 11 minutes (note: la batterie n’est chargée qu’à 93%).

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Device-Info

Les notifications en cas de coupure de courant

Dans Control Panel / Notification / Advanced, on peut activer l’envoi de notification pour être informé de divers événements (comme des coupures de courant) via différents canaux (SMS, email,…) .

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Notifications

Cela fonctionne d’ailleurs assez bien, ayant été informé instantanément par email lors d’une simulation de coupure de courant.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Notifications-Email

Jeedom et l’onduleur Eaton Ellipse Pro sur NAS Synology

La configuration du NAS Synology

La remontée des informations de l’onduleur Eaton Ellipse Pro dans Jeedom repose sur un ensemble d’outil NUT (Network UPS Tools), ces derniers ayant pour but de surveiller un système relié à un ou des onduleurs. C’est d’ailleurs cette même technologie qui permet au NAS Synology et à l’onduleur de communiquer, les NAS Synology embarquant nativement un serveur NUT.

Pour que Jeedom dispose des informations sur l’onduleur, il faut configurer le NAS Synology afin que ce dernier envoie les données de l’onduleur vers Jeedom. Cela se fait dans Control Panel / Hardware & Power / UPS en cliquant sur le bouton “Permitted DiskStation Devices” et en introduisant l’adresse IP de Jeedom, soit l’adresse IP de la machine virtuelle qui héberge Jeedom dans mon cas.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Nut

L’installation du plugin Nut dans Jeedom

Il existe plusieurs plugins permettant de récupérer les données de l’onduleur venant du serveur NUT. En général, il est courtois de donner la préférence au plugin officiel et payant, contribuant par là au développement de Jeedom. Mais, ici, le plugin officiel ne semblait pas compatible avec toutes les versions de Jeedom et en particulier il n’était pas indiqué comme compatible avec la mienne. J’ai donc finalement opté pour le plugin gratuit Nut_Free:

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Nut_free_plugin

La configuration de l’onduleur

Une fois installé, activé et les dépendances lancées, le plugin se trouve dans Monitoring / Nut_Free

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Jeedom-Monitoring

On clique sur “Ajouter” et on renseigne le nom de l’onduleur :

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Jeedom-Ajout-Equipement

Dans Equipement, on choisit l’objet parent (souvent la pièce où se trouve l’onduleur) et on coche “Activer” et “Visible” (pour voir l’équipement dans le Dashboard de Jeedom). On remplit aussi l’adresse IP avec l’adresse IP du NAS Synology. Avec la fonction par défaut “Auto detection UPS?”, le plugin Nut_Free de Jeedom trouvera les informations par lui-même.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Jeedom-Equipement

Ces informations sont finalement consultables dans le Dashboard de Jeedom.

Onduleur-Eaton-Ellipse-Synology-Jeedom-Dashboard

On peut dès lors créer des scénarios et faire réagir Jeedom aux informations de l’onduleur.

Conclusions

Toute installation reposant sur l’usage d’un NAS Synology ne peut faire l’impasse sur un onduleur. C’est presque vital. A moins bien entendu de préférer endommager ses disques à chaque coupure de courant. 

En choisissant une marque sérieuse comme Eaton et un modèle adapté aux NAS (Line Interactive), on obtient le meilleur rapport qualité-prix.

Le Eaton Ellipse Pro 650 s’intègre à merveille avec le NAS Synology et Jeedom. Et Eaton demeure une référence du genre. C’est donc le modèle que je recommande et dont je ne voudrais plus me passer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.